Le Recensement qui Révèle que 17 Millions de Filles ont été tuées en Inde dans le Groupe d’Âge des 1-15 Ans !

ask why_50 million missing

Rita Banerji © copyright 2008.

Traduit de l’Original par Roxane Metzger

par Rita Banerji

Les données du recensement de 2011 en Inde montrent que 18 millions de filles ont été exterminées de la population avant l’âge de 15 ans. On présumait souvent que ceci était principalement dû à la pratique d’avortements sélectifs. Cependant, l’analyse en terme d’âge du dernier recensement de l’Inde montre non seulement que la plupart des filles sont tuées après la naissance, mais aussi que les meurtres augmentent avec l’âge des filles !

Depuis les 7 dernières années, j’ai toujours argumenté que le gouvernement utilise une tranche d’âge très étrange, celle des 0-6 ans, afin de déterminer le ratio sexuel chez les enfants. Qu’est-ce qui constitue la catégorie des « 0 ans » ? Les fœtus ? Et pourquoi le gouvernement placerait-il les fœtus féminins avortés et les fillettes de la naissance à l’âge de 6 ans dans la même catégorie « d’âge » ? Pourquoi la tranche d’âge des 0-2 ans, ou celle des 0-10 ans, ne détermineraient-elles pas le ratio sexuel chez les enfants ? S’agit-il d’une tentative délibérée de brouiller les données qui révéleraient combien de filles sont tuées après la naissance ?

Quand j’ai commencé à faire des recherches dans des revues ainsi qu’avec plusieurs études qui traitaient des meurtres de filles après la naissance en Inde, j’ai découvert que TOUTES LES ETUDES que j’avais sous les yeux montraient que les fillettes couraient le plus grand risque d’être tuées jusqu’à l’âge de 5-6 ans. De plus, là où les données ont été comparées ou analysées, il y avait des indications claires que le nombre de filles tuées après la naissance en Inde se comptait en millions. J’ai ensuite écrit un article regroupant ces données pour le Women’s News Network (« Réseau des Nouvelles des Femmes »), que nous avons aussi publié sur ce blog. Vous pouvez le lire ici : Qu’est-ce qui tue les petites filles de l’Inde?

Malheureusement, la peur que j’avais a maintenant été justifiée par un rapport de recensement récemment publié, qui détermine le ratio sexuel pour chaque âge, à partir des données provenant du recensement de 2011. Il établit que jusqu’à l’âge de 15 ans, au moins 18 millions de filles ont été exterminées de la population indienne. Cependant, le rapport fait plusieurs autres révélations encore plus choquantes. Il révèle que la plupart de ces filles n’a pas été éliminée par des avortements sélectifs, mais a été tuée après la naissance ! De plus, les meurtres augmentent avec l’âge des fillettes, ce qui est plus choquant encore.

VOICI CE QUE L’ ANALYSE DES DONNEES DU RECENSEMENT DE 2011   (EN ANGLAIS ) REVELE:

  • Jusqu’à l’âge de 15 ans, 18 millions de filles ont été exterminées de la population indienne.
  • Jusqu’à l’âge d’un an, 955 000 (moins d’un million) de filles ont été éliminées. Ceci veut dire que 17 millions de plus ont été tuées après l’âge d’un an.
  • Dans le groupe d’âge des 1-6 ans, environ 7 millions de filles ont été tuées (7 millions de garçons de plus que de filles chez les 1-6 ans.)
  • Dans le groupe d’âge des 7-15 ans, environ 11 millions de filles ont été éliminées (il y a 11 millions de garçons de plus que de filles chez les 7-15 ans. Selon mon estimation, beaucoup de filles non recensées dans ce groupe d’âge ont aussi pu être victimes du trafic sexuel).

De plus, l’analyse révèle également que le nombre de filles tuées dans les zones urbaines est bien plus élevé que dans les zones rurales. Ceci met en avant un autre argument que j’ai toujours avancé concernant le génocide féminin de l’Inde. J’ai argumenté que ce n’était pas le résultat de la pauvreté et de l’analphabétisme, mais que ce génocide, comme tous les génocides, est un exercice du pouvoir. C’est le changement fondamental de notre perspective du génocide féminin qu’il va nous falloir adopter, si nous voulons l’arrêter ! Pour plus d’informations, voir cet article (en Anglais) : Why Genocidal Violence on Women in India increases with wealth and education

© The 50 Million Missing Campaign. Tous droits réservés. Pour partager, merci de vous référer à nos conditions de copyright.

A PROPOS DE L’AUTEURE

rita.banerji.photoRita Banerji est une auteure et activiste pour les droits des femmes, ainsi que la fondatrice de la 50 Million Missing Campaign pour stopper le génocide féminin en Inde. Son livre,  Sex and Power: Defining History Shaping Societies,‘ porte un regard historique et social sur le rapport entre genre et pouvoir en Inde en tant que cause de l’actuel genricide de l’Inde. Son site internet est  www.ritabanerji.com Elle blogue surRevolutions in my Space et tweete sur @Rita_Banerji

A PROPOS DE LA TRADUCTRICE

Roxane Metzger est l’éditrice/coordinatrice du blog francophone de la 50 Million Missing Campaign.

Publicités

À propos THE 50 MILLION MISSING CAMPAIGN
This is a global campaign against female genocide in India that raises public awareness about factors like female feticide, infanticide, intentional starvation, and dowry murders that have annihilated more than 50 million women from India in 3 generations. Please support our petition for the enforcement of relevant laws in India.

One Response to Le Recensement qui Révèle que 17 Millions de Filles ont été tuées en Inde dans le Groupe d’Âge des 1-15 Ans !

  1. Ping: Présentation de la 50 Million Missing Campaign à une classe en France | The 50 Million Missing Campaign: Les 50 Millions Manquantes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :