«Les Crimes d’Honneur» : Une Analyse

     Traduit de l’Original par Margaryta

Tous les deux ou trois jours, une adolescente ou une jeune femme est tuée quelque part en Inde, par sa famille ou communauté, pour ce qui est apparemment un crime terrible : être tombée amoureuse.

Beaucoup de ces meurtres extrajudiciares (ou “meurtres d’honneur”) sont sanctionnés par les conseils basés sur les communautés, appelés les Khap Panchayats. Bien que les Khap Panchayats ne soient pas officiels, ils opèrent au-delà du système d’ordre de l’Inde, et sont tyranniques dans le pouvoir qu’ils exercent sur les communautés locales, y compris sur la police!

Voilà un extrait (de India Today) d’une conversation où un journaliste sous couverture, qui fait semblant d’être un villageois, parle avec un agent de police à propos d’une fille de son village qui, apparemment, s’est enfuie avec son amoureux.

Police: Si nous les arrêtons, nous allons vous remettre la fille. Vous pouvez arranger son mariage. Et si ça ne lui plaît pas assez, faites ce que vous avez suggéré. Mais je ne vais pas le suggérer. C’est un pêché. Mais si c’est un problème, tuez-la et jetez-l’y.

Reporter: Je pense que c’est ce que nous devrons faire. Lire la suite

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :