L’#infanticide féminin: Qu’est-ce qui tue les petites #filles de l’#Inde ?

par Rita Banerji

Traduit de l’original par Philippe Mignon

Ce qui suit est la partie éditée d’un article écrit par Rita Banerji publie la première fois dans The Women’s News Network [pour lire l’article original, veuillezcliquer ici ]

Un rapport publié en 2012par le UN-DESA ( Département des Affaires sociales et économiques des Nations Unies ) au sujet des taux de mortalité globale chez le bébé et l’enfant, a fait une révélation choquante. Il a montreéque l’Inde a un taux de mortalité anormalement élevé chez les filles âgées de 1 a 5 ans- un taux qui était le plus élevé dans l’étude de 150 pays, dont beaucoup, par exemple en Afrique. étaient bien plus pauvres que l’ Inde!

 Le rapport montrequ’une fillette en Inde âgée de 1 à 6 ans a trois fois plus de chance de mourir qu’un garçon du même âge (soit une chance de mourir plus élevée de 75%). Pour 56 garçons qui meurent dans cette tranche d’âge, il y a 100 filles qui meurent. Cependant selon les statistiques, ceci devrait être l’inverse. Normalement les fillettes de cet age ont une chance naturelle de survie parce qu’elles ont un avantage biologique. Ainsi pour le reste du monde le taux de mortalité dans ce groupe d’age est de 116 garçons pour 100 filles.

Quelle est la cause de ce chiffre alarmant chez les fillettes en Inde?

Indian baby

photo by Zuhair Al-Traifi ©

Un rapport publié en 2011dans les Archives de Médecine Pédiatrique et de l’Adolescence, d’une étude conduiteconjointement par le Conseil médical Indien et par l’École d’Harvard de la Santé Publique, a établi qu’en Inde, les fillettes en- dessous de 5 ans avaient un taux de mortalité anormalement élevé a cause l’importance de la violence domestique dans les maisons qui prenait pour cible les femmes. Mais pas les petits garçons !

Dans ces maisons, ce n’étaient pas juste les femmes qui étaient tuées par l’infliction de violence mortelle, mais cette violence avait aussi pour cible les fillettes. Des données concernant les déclarations de naissances en Inde ont été rassemblées de 1985 à 2005, et on a ainsi pu découvrir que des petites filles qui avaient été enregistrées pendant cette période, 1.2 million avait été tuées alors qu’elles n’étaient que des nourrissons, et 1,8 million supplémentaire avaient été tuées avant d’atteindre l’âge de 6 ans!!! Ainsi, des fillettes dont la naissance avait été enregistrée pendant 20 ans, 3 millions avaient été tuées avant d’atteindre l’âge de 6 ans.

De plus, l’étude a établi que les fillettes en Inde ont un risque beaucoup plus élevé que les garçons de mourir de violences domestiques. Alors que les filles âgées de 1 a 6 ans ont une chance plus élevée de 21% que les garçons de mourir Lire la suite

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :